Actualités
Covid-19  

Confinement : pourquoi maintenir son activité physique est essentiel

La pratique du sport est déterminante pour être en bonne santé. En période de confinement, elle devient même une priorité. Mais comment adapter son activité physique à un espace réduit ? Quels exercices pratiquer ? Quelles sont les recommandations à suivre selon son âge ? Nous vous expliquons tout !

Confinement : pourquoi maintenir son activité physique est essentiel

Depuis le 17 mars, les Français sont confinés chez eux pour limiter la propagation du virus Covid-19. Cette situation de sédentarité diminue l'activité physique et présente ainsi certains risques pour la santé (surpoids, complications cardiovasculaires, respiratoires, etc.). Les personnes souffrant de maladies chroniques sont particulièrement exposées mais tout le monde est concerné. Dans ce contexte, l'ANSES (Agence nationale de sécurité sanitaire, de l'alimentation, de l'environnement et du travail) a donc publié un ensemble de recommandations encourageant la pratique d'une activité physique par tous.

À chaque âge son programme

La pratique d'une activité physique quotidienne est toujours possible, même dans un petit espace. Il ne s'agit pas forcément de faire du sport : se déplacer, porter une charge, descendre et monter des escaliers ou certaines tâches domestiques sont autant de pratiques qui sollicitent le corps. Les besoins selon les âges ne sont en revanche pas les mêmes et il est important d'adapter son activité.

  • Pour les moins de 6 ans : pratiquer une activité physique d'au moins 3 heures par jour, par tranches de 15 minutes toutes les heures pour 12 heures d'éveil.
  • De 6 à 17 ans : au moins 1 heure d'activité par jour, d'intensité modérée à élevée, par périodes de 10 à 20 minutes réparties dans la journée. Parmi les exercices conseillés : le renforcement musculaire (2 fois par semaine), la souplesse et l'équilibre.
  • Pour les adultes : les exercices de renforcement musculaire maintiennent la masse musculaire, limitant le risque d'amyotrophie de déconditionnement. Fractionner 30 minutes d'activité quotidienne par tranches de 10 minutes. Les activités impliquant des sauts sont vivement encouragées, notamment chez les femmes.
  • + de 65 ans : selon l'intensité de l'activité, prévoir entre 15 et 30 minutes d'exercices cardiorespiratoires répartis dans la journée, au moins 5 fois par semaine. Le renforcement musculaire, les assouplissements et le travail de l'équilibre sont particulièrement importants pour préserver les fonctions musculaires et osseuses. Ils contribuent ainsi à la prévention des chutes, donc des fractures.

Penser son hygiène de vie de façon globale

Pour que l'activité physique présente des avantages durables, celle-ci doit être régulière et continue. Attention toutefois aux excès : trop de sport aurait des effets contraires à ceux recherchés ! Il est enfin essentiel de respecter certaines règles basiques d'hygiène de vie : structurer ses repas et les prendre loin des écrans, préserver le temps et la qualité du sommeil, aérer régulièrement son logement (en particulier lors des exercices physiques) et faire attention aux risques d'accidents domestiques, qui augmentent avec le confinement.