Parlons Santé
Confinement

Les conseils du Ciamt pour vivre le confinement

Le confinement imposé à chacun d’entre nous, à cause de la crise sanitaire liée au Covid-19, nous amène à adopter un mode de vie à domicile auquel tout le monde n’était pas préparé. Ceci vient avec quelques aménagements (de temps, d’espace, etc.) et les interrogations qui vont avec.
Comment traverser cette période au mieux, sans perdre le moral ni la santé ?
Le Ciamt vous donne quelques conseils simples pour vous aider et vous aiguiller dans cette période de confinement !

Les bons conseils du Ciamt pour vivre le confinement avec le sourire

1 - On n'oublie pas de se nourrir... et toujours bien !

En cette période houleuse, suivre les recommandations du Programme national nutrition santé (PNNS) pour bien manger demande quelques adaptations. En effet, consommer 5 fruits et légumes par jour et du poisson deux fois par semaine n'est pas toujours possible suivant les endroits où l'on se retrouve confiné. Mais, même sans ces produits frais sous la main, il existe des possibilités.
On peut cuisiner les légumes et le poisson en surgelés, et même en conserves !
Les produits surgelés gardent toutes les vitamines, et les conserves, elles, assurent les apports en omégas 3, vitamine D et phosphore, grâce aux poissons gras (comme le thon, le maquereau ou les sardines).

Bien manger à la maison rime avec marmiton !
On profite donc de ce confinement forcé à son domicile pour retrouver, découvrir ou redécouvrir les joies de la cuisine et mitonner de bons petits plats pour la famille. Et si on a des restes à la fin du repas : on les garde pour les jours à venir en les conservant au frais, voire au congélateur.

Attention aux gourmands !
En dehors des repas, pour ceux qui ont l'habitude de s'adonner à quelques grignotages, on se promet de limiter ces écarts et petits plaisirs (sucrés ou salés) à un seul moment de la journée - par exemple en évitant de cumuler pause goûter et apéritive. Sucré ou salé : il faut choisir !

2 - On dort un peu plus

Le télétravail peut nous permettre de rattraper notre déficit de sommeil en troquant le temps de transport au bureau contre de précieuses minutes, voire heures, de repos supplémentaire ! Oui, mais à une condition : ne pas se coucher plus tard que d'habitude, sous prétexte que l'on gagne du temps sur l'heure de réveil. Ce serait alors perdre tout le bénéfice des nuits rallongées !
Pour favoriser un endormissement rapide et donc optimiser son sommeil :

  • on arrête les excitants (café, thé, vitamine C, cola) en fin d'après-midi ;
  • on dîne léger en limitant sa consommation d'alcool ;
  • on aère régulièrement sa chambre et on la maintient fraîche, sans chauffer à plus de 18 °C ;
  • on se lève sans traîner dès qu'on est réveillé !
  • et bien sûr, si on a mal dormi, rien n'interdit une ou deux micro-siestes dans la journée.

3 - On garde le moral

Pour certaines personnes, le confinement est synonyme de solitude... Mais il peut également rimer avec compagnie obligée 24 h/24 pour celles et ceux qui se retrouvent en famille ou en collocation.
Ne pas avoir un moment à soi, de calme et de solitude, peut vite épuiser ! Pour se préserver il est donc crucial de s'autoriser, dans son emploi du temps quotidien, quelques moments à soi : un peu de sport pour se défouler (vu la situation, en intérieur bien sûr), de la méditation, du yoga, de la cuisine, écouter sa musique préférée (le meilleur antidote contre la morosité), etc.

On s'organise également des plages de retrouvailles festives une fois son travail terminé !
Pour lutter contre le sentiment de coupure avec ses proches, ses amis et son entourage, pourquoi se contenter du téléphone ou de sa messagerie e-mail quand il existe de multiples moyens de communication à distance ? On n'hésite donc pas à abuser des messageries WhatsApp, Facebook, Messenger, Snapchat, et même des applications de visio-conférences Skype, Zoom, FaceTime, etc. pour se voir « presque » pour de vrai !

4 - On bouge dans sa maison

« Tourner en rond » dans un espace réduit est mauvais pour sa santé physique comme mentale. Pour garder autant l'une que l'autre, la gym à la maison s'impose ! Le bon format : 10 à 15 minutes d'exercices quotidien.
Pour s'aider, rien de tel que les tutos de coachs sportifs en ligne qui permettront de vous guider tout en vous motivant, avec des séances à la portée de tous, et s'adaptant à tous les types d'espaces et d'équipements sportifs !

Pour éviter l'ennui, on s'amusera à alterner et varier les exercices.

À découvrir :
Les pompes au mur (plus faciles et moins salissantes que celles au sol !)
L'exercice du grimpeur, qui permet de travailler tout à la fois la sangle abdominale, les hanches et les jambes
Ou même les mouvements dynamiques de yoga Ashtanga

5 - Et le télétravail dans tout ça ?

En cas de mauvaise connexion internet ou de mauvais équipement (notamment des outils logiciels nécessaires), le télétravail peut vite devenir compliqué. Dans certains cas, il peut être pertinent de commander quelques accessoires en ligne pour améliorer son équipement : un câble Ethernet (pour relayer une connexion WiFi défaillante ou surchargée), un bon micro-casque (pour communiquer plus clairement avec ses collaborateurs), un ventilateur (à mettre sous son ordinateur si celui-ci chauffe trop), etc.

Avec tout ça, vous serez sûrement paré à travailler !

Mais, attention : encore faut-il se ménager !

  • Autant que faire se peut, opter pour un lieu de travail rien qu'à soi, avec son écran d'ordinateur à la bonne hauteur, pour éviter la fatigue visuelle. Si possible, être assis à une table plutôt que dans un canapé ou dans son lit. Cela favorise une bonne posture et évitera les fameux troubles musculo-squelettiques (TMS) qui pourraient venir sanctionner un affaissement prolongé !
  • En semaine et en temps de travail, on veille à garder ses horaires habituels et à se préserver des moments de pause toutes les deux heures. C'est essentiel pour garder une bonne productivité sans menacer sa santé !
  • Et pour terminer, gare aux sollicitations permanentes ! Le droit à la déconnexion concerne aussi le télétravail ! Donc, pour que celui-ci soit respecté, il faut être transparent !
    Informer son manager sur ses horaires de disponibilité, de début et de fin de journée de travail, est l'une des règles phares. Une discipline à s'imposer et à faire respecter pour continuer à collaborer en harmonie avec soi-même et ses collègues !

Maintenant, vous avez toutes les cartes en main pour organiser et optimiser votre confinement. Prenez soin de vous !