Nos engagements
Santé des dirigeants

Qui pour prendre soin des dirigeants ?

Ces dernières années, le thème de la santé des salariés a pris de l’ampleur au point d’encourager les entreprises à prendre de nombreuses mesures. La condition des dirigeants, elle, reste en revanche moins connue. Sous pression, fatigués, ces derniers évoquent pourtant un quotidien compliqué qui mériterait que l’on s’y attarde. C’est ce que fait le Ciamt.

Qui pour prendre soin des dirigeants ?

« Dirigeants, vous prenez soin des autres, mais qui prend soin de vous ? », interrogeait Philippe Goj, président du Ciamt, lors du dernier salon Préventica sur la santé et la sécurité au travail. Et pour cause. Si le bien-être au travail est devenu un sujet de société central, les dirigeants restent les grands oubliés de l'histoire. Régulièrement associés aux patrons du CAC40, qui sauraient prendre soin d'eux, les dirigeants constituent en réalité un segment de population bien différent. « Les PME sont souvent délaissées par les sciences sociales, humaines et médicales, or elles représentent 96 % des entreprises françaises », note par exemple Amarok, le premier observatoire de la santé des travailleurs non-salariés (TNS).

Créé en 2009 par Olivier Torres, professeur des universités à Montpellier, Amarok souhaite sensibiliser le grand public à la santé des indépendants et fédère pour cela une quinzaine de chercheurs qui étudient les liens entre la santé de l'entreprise et celle de son dirigeant. « C'est précieux car qui dit santé des dirigeants dit également santé des entreprises, explique le Dr Vinh Ngo, directeur général du Ciamt. Un dirigeant qui plie sous le stress de la vie professionnelle, c'est en effet toute la chaîne de production, d'engagement ou d'investissement qui s'écroule. »

« Un dirigeant qui plie sous le stress de la vie professionnelle, c'est toute la chaîne de production, d'engagement ou d'investissement qui s'écroule »

Dr Vinh Ngo, directeur général du Ciamt.

Des dirigeants stressés seuls face à eux-mêmes

Aujourd'hui, de plus en plus de dirigeants estiment manquer de moments de décompression. Pour 43 % d'entre eux, le stress serait ainsi la première cause de détérioration de leur santé, entraînant fatigue (34 %), sentiment de lassitude (26 %) et troubles du sommeil (23 %).

« Il est primordial de s'interroger sur les mesures à prendre pour repérer les situations de souffrance des créateurs d'entreprises »

Dr Vinh Ngo, directeur général du Ciamt.

C'est pour répondre à cette problématique que le Ciamt a ainsi fait de la santé des dirigeants l'un des sujets-clés de la 2e édition du salon Préventica en mai 2019. « Nous avons offert la possibilité aux chefs d'entreprise présents de passer leur visite médicale avec nos équipes et d'obtenir un bilan de santé complet sur-mesure, poursuit le Dr Ngo. Notre objectif est de maintenir cet engagement pour mieux alerter sur le sujet mais également de faire de la prévention. Nous devons être pratico-pratiques et trouver les solutions qui répondent à leurs besoins tout en respectant leurs contraintes, à savoir un manque de temps. »

Améliorer son hygiène de vie

Concrètement, les préconisations de santé pour les dirigeants sont les mêmes que pour leurs salariés : prendre soin de son sommeil et de son hygiène alimentaire, pratiquer une activité physique régulière, savoir se déconnecter des outils numériques. « Éteindre son ordinateur, marquer des pauses et tenter de maintenir un équilibre entre la vie personnelle et la vie professionnelle, tout compte, termine Vinh Ngo. Car la santé est un tout. Il n'y a pas de solution miraculeuse, mais des petites victoires sur chacun des tableaux qui composent notre quotidien. » Cette notion de « santé globale » est précisément celle que le Ciamt souhaite aujourd'hui défendre.

« Nous sommes à l'écoute des dirigeants pour entendre leurs besoins et nous mobilisons pour y répondre, c'est l'une de nos promesses »

Philippe Goj, président du Ciamt.