Nos engagements
Santé des dirigeants

Comment prendre soin de sa santé quand on est dirigeant ?

Si la santé des salariés est aujourd’hui prise en compte par les dirigeants d’entreprise par des mesures de prévention des risques au travail, celle des dirigeants eux-mêmes intéresse encore peu : le Ciamt en a fait l’un de ses engagements forts.

C'est pourquoi, à l'occasion du salon Préventica, à Paris-Porte de Versailles, en mai dernier, le Ciamt invitait des dirigeants d'entreprises adhérentes à une conférence sur « La santé des dirigeants d'entreprise », en donnant la parole à deux éminents spécialistes de la question, Olivier Torrès et Erwan Devèze.
Comme proposé par le Ciamt, la santé des dirigeants fut également le thème de la soirée de la Journée de prévention commune, organisée par la Fédération d'Île-de-France ce mardi 19 novembre.

« Passer de la prévention des risques à la promotion des facteurs salutogènes de la fonction de dirigeant. »

« Les dirigeants et les travailleurs non-salariés ont été oubliés par la “santé au travail”. » C'est ce que souligne Olivier Torrès, enseignant-chercheur à l'université de Montpellier et à la Montpellier Business School, en introduction de son intervention. De plus, alors que, en France, 99,84 % des entreprises sont des PME, la santé au travail « s'est construite sur les modèles des grands groupes », non adaptés aux TPE/PME. Et si les risques pour la santé des dirigeants existent, M. Torrès termine en rappelant « qu'il n'y a pas que de la souffrance, il faut promouvoir les facteurs salutogènes du travail du dirigeant ».

« On commence à comprendre ce qui se passe dans le cerveau des dirigeants d'entreprise. »

Face aux évolutions sociétales et managériales, le cerveau des dirigeants d'entreprise est de plus en plus sollicité ; aujourd'hui, « on est donc obligé de s'occuper de ce qui s'y passe », souligne Erwan Devèze, dirigeant-fondateur de Neuroperformance Consulting. Après avoir rappelé les facteurs de risque pour la santé du cerveau des dirigeants, le spécialiste en neuromanagement développe les moyens d'en prendre soin : sommeil, sport, alimentation, ou même méditation..., avant de conclure sur les bienfaits de l'expression sans honte de sa vulnérabilité.

Savoir-faire sur le même sujet