Parlons Santé
Réchauffement climatique

Changement climatique : quels effets sur la santé ?

Déjà perceptibles, les effets du réchauffement climatique mettent à mal la santé de la planète. Ils pourraient également impacter la nôtre. C’est en tout cas le sentiment d’une majorité de Français. Alors, quels sont ces risques sanitaires ? Comment s’en protéger ? Quelques pistes de réponse.

Changement climatique : quels effets sur la santé ?

Sécheresse, pluies torrentielles, canicule, méga-feux, ... Le changement climatique s'invite de plus en plus souvent dans l'actualité. Selon une récente enquête menée par l'institut Harris(1), 87 % des Français sont convaincus que les conséquences des changements climatiques sur la santé publique sont bien réelles, et parmi eux, 67 % estiment qu'elles sont déjà sensibles aujourd'hui. Les pics de pollution récurrents et les épisodes de canicule de l'été dernier semblent d'ailleurs leur donner raison. Sans tomber dans la psychose, il est donc important de mieux évaluer ce risque sanitaire pour mieux s'en protéger.

Des risques sanitaires réels

Pollution et stress thermique constituent, par exemple, deux facteurs aggravants de risques de maladies pulmonaires, rénales ou cardiovasculaires, en particulier pour les populations les plus vulnérables (personnes âgées, malades chroniques, jeunes enfants). L'augmentation des températures moyennes, en France et en Europe, se traduit également par un développement accéléré de végétaux vecteurs d'allergies, comme le bouleau, et l'apparition d'insectes potentiellement porteurs de maladies infectieuses jusqu'ici peu présentes sur le continent, comme la dengue ou le chikungunya.

L'information, premier pas vers la prévention

Reste que, si les réflexes à adopter en cas de canicule semblent aujourd'hui mieux connus - selon l'étude Harris précitée, 83 % des Français se sentent capables de réagir correctement - , la connaissance des mesures de prévention à mettre en œuvre en cas d'épidémie, d'inondation, ou de tempête s'avère beaucoup plus aléatoire : 53 % des Français pensent savoir quoi faire en cas d'inondation ou de tempête, mais ils sont seulement 34 % à estimer pouvoir faire face à une situation d'épidémie. L'apprentissage des gestes de premiers secours, des gestes barrières en cas d'épidémie, le développement de la solidarité vis-à-vis des personnes les plus vulnérables, ... constituent pourtant autant de réponses accessibles et efficaces. Des efforts doivent donc être menés pour améliorer la diffusion de ces bonnes pratiques.

L'entreprise, lieu privilégié de la sensibilisation

Le monde professionnel, lui aussi, confronté à une évolution et une augmentation des risques professionnels (intensification de la pénibilité du travail en cas de forte chaleur, risques psychosociaux en cas d'épisodes climatiques extrêmes), pourrait notamment s'avérer être un lieu privilégié de sensibilisation et d'apprentissage. Les outils ne manquent pas. Le Ciamt propose, par exemple, des formations régulières à l'usage de défibrillateurs. Et si vous commenciez par là ?

(1) Enquête Harris Interactive pour la Croix-Rouge française et Aesio, réalisée en ligne du 22 au 25 mars 2019 auprès d’un échantillon de 1 061 personnes, représentatif des Français de 18 ans et plus.

8 Français sur 10 (79 %)
se déclarent inquiets des effets que les changements climatiques pourraient avoir sur leur santé.